Voyage intérieur
La sophrologie au féminin
 

Voyage intérieur, la sophrologie au féminin

Voyage intérieur
La sophrologie au féminin

Rentrée. PMA nous revoilà !

31 Août 2022 PMA

Alors ce lâcher-prise ?

Vacances on oublie tout ! Oui le travail, la routine, le quotidien et la PMA. Hop dans un coin de la tête et on passe à autre chose. Facile. Oui grâce au lâcher-prise. Ce fameux lâcher-prise dont on parle tant. Ce lâcher-prise que l'on voit à toutes les sauces. Ce lâcher-prise qui permettrait d'oublier ce parcours chaotique, éreintant, aux montagnes russes émotionnelles. Mais si vous savez ce lâcher-prise qui permettra le fameux "bébé miracle". Qui n'a pas lu une ligne là-dessus pendant ses vacances. Bon OK si vous étiez dans les montagnes kirghizes vous avez une excuse et encore il y a le téléphone satellite.

Non vous n'avez pas réussi à lâcher-prise et le "bébé miracle" n'a pas encore élu domicile.

Question : Qu'est-ce qui cloche chez moi ?

Réponse : Rien.

Qui a-t-il derrière ce mot "lâcher-prise". Ce mot employé pour tout et qui serait la solution à tous nos maux. Comment ça je suis allée voir un sophrologue, j'ai lâcher-prise et je ne suis pas enceinte.

Qu'entend-on par "lâcher-prise" ? Est-ce qu'il ne serait pas propre à chacun ? Nous avons tous individuellement un seuil de tolérance. Tolérance à la douleur, aux examens médicaux, aux résultats négatifs. Nous sommes inégaux.  Alors à quoi ça sert de "lâcher-prise" ? S'il est un point commun pour tous c'est de trouver la bonne distance par rapport à ce que nous vivons. Cette distance est certes variable pour autant c'est elle que nous devons trouver. Personne ne demande d'oublier le passé, les épreuves, les déceptions. Non. Trouvons l'acceptation. Trouvons la juste distance avec ce que nous vivons. Vivre avec le passé sans l'oublier pour être dans le présent.

Les vacances pour oublier hier non. Les vacances pour les vacances. Les vacances pour être dans le moment présent sans renier le passé et sans penser à demain.

Ne pas culpabiliser d'avoir pensé à hier. Essayer de trouver la bonne distance par rapport à ces événements pour les accepter quels qu'ils soient. Ils ont existé. Ils ne sont plus.

On continue !

Et maintenant. On y retourne. Plus fort. Plus fort de ces expériences. Plus forts de ces échecs que nous avons accepté. Ca c'était hier.

Et demain ? Demain on y retourne. Nouveaux examens. Nouveaux rendez-vous. Oui on connait. On l'a déjà vécu. Non c'était hier. Aujourd'hui est un autre jour. Un jour nouveau. Différent.

Alors ça y est j'ai lâcher-prise. Je suis prête. Prête à trouver la bonne distance entre espoir et chagrin. Entre le possible et le peut-être.

Non ce n'est pas nouveau mais je suis prête à aborder tout ça sereinement. Nous sommes prêts. Bon pas totalement quand même. J'appréhende les piqures, les examens, l'attente. Cette interminable attente partout, pour tout, tout le temps.

Alors je fais quoi ?

Où sont mes vacances ?

Et si je choisissais d'être accompagnée pour cette rentrée. Et si je choisissais de vivre plus sereinement ce parcours parfois long. Et si je voulais croire totalement en mes capacités, une confiance en moi retrouvée.

Aborder positivement la suite de ce marathon au travers de séances de sophrologie c'est ce que je vous propose.


Lire les commentaires (0)

Articles similaires


Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Derniers articles

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.